Peindre l’été

J’adore travailler l’été parce que c’est un moment particulier où on peut se concentrer sur la peinture. Tout le monde est en vacances donc il n’y a plus de mails, plus d’appels ou de rendez-vous, ce qui peut être épuisant le reste de l’année car cela interrompt sans cesse le processus de peinture. Pendant l’été j’arrive à 8 heures du matin et je repars à 23 heures et j’ai peint toute la journée sans interruption.

La peinture a besoin d’un temps assez long et de concentration. Avec l’âge et l’expérience je sais que j’arrive très vite à me mettre dans une peinture et fragmenter mon travail en travaillant deux heures par-ci et par-là, mais c’est épuisant.

Alors que quand on concentre une semaine, dix jours de travail sans s’arrêter, l’efficacité est énorme et on arrive à rendre un travail plus fort, plus concentré.

C’est pourquoi j’aime peindre pendant l’été.